Passer aux informations produits
1 de 2

Kometa n°3

Kometa n°3

Prix habituel €24,00
Prix habituel Prix promotionnel €24,00
En vente Épuisé
Taxes incluses.

La revue qui se tourne vers l’Est pour comprendre le monde.

Le troisième numéro de Kometa s'intitule Fabriquer l'oubli

Manipuler le passé, travestir la mémoire, fabriquer l’oubli pour contrôler les esprits, est le propre des régimes autoritaires. Alors que 70 % de la population mondiale vit sous une dictature, les autrices et auteurs de Kometa racontent les mécanismes de cette fabrique. Et interroge notre propre rapport à l’oubli, comme dans le cas de la guerre d’Algérie. La mémoire, c’est la résistance. L’autrice tchétchène Milana Terloeva, l’une des passeuses d’histoire de ce numéro, écrit : « La mémoire vit tant que nous vivons.»

Sortie prévue le 5 juin 2024 en librairie. Pour offrir Kometa à un proche, consultez notre page Offrir Kometa.

          Afficher tous les détails
          • Une revue indépendante et sans publicité

            Chaque trimestre, 208 pages de récits littéraires, photographies d'auteurs, débats d'idées, cartes, recommandations culturelles...

          • Frais de port inclus

            Le prix affiché est celui que vous payez ! Exception faite des commandes hors France.

          1 de 2

          QU'EST-CE QUE KOMETA ?

          Récits littéraires, photos, cartes, idées : née au lendemain de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, Kometa part de l’Est pour éclairer les enjeux de notre monde, et croise tous les regards pour raconter notre histoire.

          DANS NOTRE NUMÉRO 2

          Parler avec l’ennemi

          Tant que la guerre n’est pas finie, que la Russie reste invaincue, de nombreux Ukrainiens refusent de côtoyer des Russes. Même opposants à Poutine, même antiguerre, même exilés de longue date. Emmanuel Carrère est parti à Kyiv et à Kherson explorer les ressorts de cette position de principe.

          DANS NOTRE NUMÉRO 2

          Prendre un homme par la main

          Qu’est-ce qu’être un homme, un vrai ? Cette question traverse les portraits du photographe bulgare Valery Poshtarov, qui a fait poser des pères et leur fils main dans la main. En les observant, l’écrivain Mathieu Palain s’est aperçu qu’il ne tenait plus son père par la main. Et que ce geste anodin, fait avec timidité, maladresse, raconte beaucoup des préjugés sur la virilité et la masculinité.

          DANS NOTRE NUMÉRO 2

          La diplomatie du cosmos

          Le 15 septembre 2023, en pleine guerre en Ukraine, une Américaine et deux Russes ont pris la relève de l’équipage présent sur la station spatiale internationale (ISS). Le géographe et écrivain Cédric Gras et les designers de The Shelf racontent comment, depuis la Seconde Guerre mondiale, l’humanité continue à s’aimer dans le ciel même quand elle se déchire sur Terre. Jusqu’à quand ?